CAPSA

CAPSA Services Projets Réalisés 2009-2010

Projets réalisés en 2009-2010


 Mise en valeur des habitats pour l'omble de fontaine de la rivière Niagarette 

Le projet visait l’aménagement de six seuils consécutifs dans un petit cours d’eau permettant d’offrir un habitat de qualité, notamment au niveau des aires d’alimentation et de fraie pour l’omble de fontaine. En diversifiant l’habitat, le projet permettra une augmentation de la population dans le sous-bassin de la petite rivière Niagarette. L’augmentation de la population de truites permettra incidemment un meilleur potentiel de pêche sportive en milieu agricole, principalement pour les localités de Saint-Casimir et Saint-Thuribe.

Campagne d'échantillonnage d'eau en milieu agricole dans le sous-bassin du deuxième ruisseau noir, Saint-Adelphe

Dans le cadre du programme de suivi de la qualité de l’eau en milieu agricole (sous-volet 10.2 du programme Prime-Vert), la CAPSA a procédé à une campagne d’échantillonnage d’eau en milieu agricole. L’échantillonnage du Deuxième Ruisseau Noir à St-Adelphe s’est échelonné sur une période de 6 mois à raison d’un prélèvement par mois du 11 mai au 19 octobre 2009. Une copie du rapport de caractérisation et des résultats d’analyse a été remise au Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ) ainsi qu’à la municipalité concernée. 

Programme d'ensemencement

 Grâce à un programme de commandites privées, la CAPSA gère chaque année un programme d’ensemencement d’ombles de fontaine et de truites arc-en-ciel.  Ainsi, nous collaborons avec l’Association de Chasse et Pêche de la rivière Sainte-Anne et l’Association Chapecamp pour l’ensemencement de poissons dans le cadre de leur tournoi organsisé lors de la Fête de la pêche.  De plus, nous procédons à l’ensemencement de centaines de truites en début d’été afin de soutenir la population. 

 Complicité Nature-Jeunesse 2009

Dans le cadre du programme Connexion-compétences, le gouvernement fédéral permet à la CAPSA d’embaucher, d’outiller et de valoriser des jeunes pour leur permettre d’acquérir des compétences et des habilités pouvant faciliter leur retour à l’école ou sur le marché du travail. Cette année, cinq jeunes ont participé aux diverses activités de la CAPSA. 

Restauration agroenvironnementale du bassin versant de la Chevrotière

La CAPSA a été mandatée par les promoteurs du projet, le Syndicat de base de l’UPA La Chevrotière, pour participer à la restauration agroenvironnementale du bassin versant de la rivière La Chevrotière.

 Ce projet fait partie du « Plan d’action concerté 2007-2010 sur l’agroenvironnement et la cohabitation harmonieuse » déposé par le ministère de l’Agriculture, des Pêches et de l’Alimentation du Québec, du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et l’UPA en décembre 2007. La région de Portneuf est donc l’hôte d’un des dix projets-pilotes de la province visant principalement l’amélioration de la qualité de l’eau de cours d’eau en milieu agricole. 

Les travaux réalisés ont principalement lieu dans les municipalités suivantes : St-Gilbert, St-Marc-des-Carrières et Deschambault-Grondines. L’année 2009-2010 a permis d’augmenter de manière très significative la longueur des bandes riveraines arborescentes le long de la rivière La Chevrotière avec la plantation de 3 000 arbres et 3 500 arbustes en plus de faire l’entretien de 3 000 tiges plantées dans les années antérieures. De plus, c’est près de 8 km de cours d’eau qui ont été nettoyés en plus de diminuer son accès aux animaux. Le projet a permis également la réalisation de beaucoup d’aménagements hydro-agricoles et d’une manière plus diversifiée cette année. C’est en tout 17 producteurs (que nous avons dénombrés) qui ont réalisé un peu plus de 32 aménagements ou qui changés leurs pratiques culturales.

 Le 17 février 2010, le Syndicat de base de l’UPA de La Chevrotière et la CAPSA invitaient les différents intervenants à une rencontre d’information qui amorçait la dernière année du Plan d’action concerté (PAC) sur l’agroenvironnement de la rivière La Chevrotière. Portant sur les activités du projet de restauration agroenvironnementale de la rivière La Chevrotière, cette journée offrait un moment de rencontres et d’échanges entre les producteurs du bassin versant et certains représentants du milieu.

Mise en valeur de biodiversité en milieu agricole : Bassin de la rivière Niagarette

Le programme UPA/Fondation de la faune du Québec 2006-2010 vise à poursuivre les efforts d’accompagnement des producteurs et productrices agricoles vers l’adoption de pratiques toujours plus respectueuses de l’environnement. Ce programme permet la mise en place de modèles durables d’aménagement agriculture/faune permettant l’amélioration des habitats fauniques en milieu agricole. Durant la saison 2009, année 4 du projet, de nombreux travaux de mise en valeur ont été réalisés avec les entreprises agricoles tels que, la plantation de 3 000 arbres, plus de 10 000 arbustes et boutures, l’entretien de 13 000 tiges plantées dans les années antérieures, la mise en valeur et l’aménagement d’habitats fauniques visant notamment une diversité d’oiseaux et l’omble de fontaine (truite mouchetée).

 Mon lac Sept-îles, J'en prends soin...

En collaboration avec l’Association des propriétaires du lac Sept-Îles (APLSI) et la Ville de Saint-Raymond, la CAPSA a été mandatée pour appuyer l’APLSI dans la réalisation de son plan d’action triennal en environnement qui prenait fin cette année. Au cours de la période 2009, la CAPSA a collaboré à une campagne de revégétalisation des berges. Le mandat de la CAPSA était de gérer les commandes, de livrer les tiges et d’offrir des conseils de plantation aux riverains. Nous avons également fourni une aide technique à l’association dans leur suivi de la température et l’oxygénation du lac. 

Caractérisation des milieux humides du Lac-Sergent et du tributaire #5

En collaboration avec les villes de Saint-Raymond et Lac Sergent, la CAPSA a eu pour mandat de caractériser et de cartographier sommairement les milieux humides présents en périphérie du lac Sergent. De plus, un mandat spécial a été demandé pour caractériser de manière plus approfondie le tributaire # 5 du lac qui semblait avoir des problématiques particulières de qualité de l’eau.

 Les objectifs visés par le mandat étaient, d’une part, de localiser et de caractériser les milieux humides présents dans un rayon d’au plus un kilomètre de la bande riveraine du lac Sergent. D’autre part, un rapport a écrit et cartographié doit être a été livré à la ville de Lac-Sergent. À cet égard, la CAPSA a également émis des recommandations pour la sauvegarde et la protection des milieux répertoriés.

Travaux correctifs du Petit Ruisseau L'Heureux

Suite au constat du mauvais écoulement des eaux d’un secteur du petit ruisseau l’Heureux, la CAPSA, à la demande de la ville de Saint-Raymond a réalisé les travaux de nettoyage et de contrôle de l’érosion. Ce mandat comprenait le retrait des obstructions, l’enrochement des berges et des petites confluences, ainsi que la revégétalisation herbacée.

Réalisation de travaux correctifs visant la protection de la qualité de l'eau Lac Alain

Dans la foulée des travaux visant à réduire l’ensablement du lac Alain la CAPSA a procédé à des travaux d’aménagement. Les travaux au lac Alain en 2009 consistaient essentiellement à contrôler le ruissellement provenant d’un chemin d’accès en pente; donc, du profilage et empierrement de la côte, des saignées et déviation de l’eau en milieu forestier, un bassin de sédimentation en bas de pente, de la semence et du paillis de couverture de sol à nu.

 Partage de connaissances avec la MRC de Portneuf

Au cours de l’hiver 2009-2010, la CAPSA a collaboré à un projet de partage de données de caractérisation des cours d’eau de la MRC de Portneuf. Nous sommes heureux d’avoir contribué à renforcer les connaissances de la MRC sur son réseau hydrographique afin qu’elle puisse procéder à la réalisation du portrait de son territoire.  

 Fonds de parc Saint-Léonard 

 À la demande de la municipalité de Saint-Léonard, la CAPSA a fait quelques recommandations relatives aux choix d’une aire de protection servant à des fins de parc ou d’espace naturel dans un projet de développement. Ce mandat comportait une visite sur le terrain pour caractériser le milieu, suivi d’un rapport d’observation où les recommandations ont été énoncées. Le site étudié comportait un milieu humide à valeur écologique particulièrement riche que nous avons recommandé de protéger et de mettre en valeur.

Aménagement et mise en valeur d’un sentier de plaisance pour les bénéficiaires du Centre d’hébergement de soins de longue durée de Saint-Casimir (phase II)  

Issu d’une réelle collaboration entre plusieurs intervenants du milieu, le projet vise l’aménagement d’un parc en bordure de la rivière Niagarette afin de permettre aux bénéficiaires de profiter de la rivière. Pour la deuxième phase de ce projet, la CAPSA a participé aux travaux de finition et d’ajustement du sentier tels que la pause de garde-corps, de bancs de repos et de nichoirs. Nous avons également planté plusieurs arbres à l’entré du parc, en plus d’assurer un suivi et un entretien la plantation de la phase I.  Le projet s’est terminé par l’inauguration en présence des différents partenaires lors d’une conférence de presse le 23 juin 2009. Notons également la participation importante des jeunes du programme Connexion Compétence.

Caractérisation des étangs de Grondines  

Le Regroupement des propriétaires du marais de Grondines (RPMG) travaille depuis le début des années 2000 à aménager et mettre en valeur un territoire riche et diversifié en habitats fauniques, et ce, avec de nombreux partenaires dont principalement la Fondation de la faune du Québec (FFQ) ainsi que le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF). En 2009, la CAPSA réalisa, en collaboration avec la FFQ et le MRNF, une pêche exploratoire sur les étangs aménagés dans l’optique d’inventorier les espèces de poissons utilisateurs des aménagements. Un rapport d’inventaire ichtyologique fut remis au RPMG démontrant le grand nombre d’espèces présentes dont plusieurs à valeur sportive intéressante. 

 Stabilisation de talus Perrault à Saint-Ubalde 

 Suite au reprofilage du talus par la municipalité de St-Ubalde, nous avons participé à l’ensemencement d’herbacées et couverture du sol à nu par l’application d’un paillis de protection pour éviter le ruissellement.

Dernières nouvelles

2013-10-23
Laisser plus de place aux intervenants et à la population, un virage que prend la CAPSA

C’est en juin dernier, lors de son assemblée générale annuelle, que les membres de la CAPSA décidèrent de modifier la structure de l’organisme afin d’ouvrir les portes de la gestion de l’eau à un plus grand nombre de personnes sur son territoire.

Toutes les nouvelles

 418 337-1398

111-1, route des Pionniers
Saint-Raymond (Québec)
G3L 2A8
Télec.: 418 337-1311 

Communiquez avec nous


Réseaux sociaux

Facebook

© 2012  CAPSA.   Tous droits réservés.